Une mère apprend que ses enfants ont vexé le chauffeur de bus et décide de leur donner une leçon exemplaire.

Une femme découvre que ses enfants ont manqué de respect au chauffeur de bus et leur donne une leçon.

Une femme avait deux enfants qui étaient au primaire.

Un jour elle reçut un appel de la part de l’institutrice.

L’enseignante lui apprit quelque chose qu’elle ne se serait jamais attendu: ses enfants, ce matin-là, avaient été malpolis avec le chauffeur de bus.

L’homme leur avait gentiment demandé de rester assis pendant le trajet, mais les deux garçons avaient répondu:

« Tu n’as pas à nous dire ce que nous avons à faire. Tu n’es que le chauffeur et tu dois nous amener à l’école. Tu n’es ni un parent ni un enseignant! » 

En entendant ces mots, la maman se sentit profondément triste.

Elle voulait faire quelque chose pour corriger le comportement de ses enfants,mais elle comprit que les gronder ou leur expliquer qu’ils avaient commis une erreur ne suffirait pas.

C’est pourquoi elle décida de leur donner une leçon qu’ils n’oublieraient pas.

Quand ses enfants rentrèrent à la maison, elle dit:

 »Aujourd’hui j’ai eu un appel de l’école. La maîtresse m’a raconté ce que vous avez fait ce matin dans le bus. »

Les deux se regardèrent l’air confus et embêté, mais la femme continua:

 » Vous savez très bien de quoi je parle. Vous avez vexé le chauffeur et avez été très irrespectueux. Il aurait pu vous faire descendre et vous faire aller à l’école à pied, et vous l’auriez mérité. Ce n’est pas comme ça que je vous ai apris à traiter les autres, surtout ceux qui travaillent. Plus de bus pour vous: à partir de maintenant, vous irez à l’école à pied, même quand il pleuvra.  »

Les deux essayèrent de se justifier, mais la mère, bien qu’à contrecoeur, n’écouta pas leurs explications.

Le matin d’après, sacs à dos sur l’épaule, les deux parcoururent deux km pour aller à l’école.

La maman les accompagna à pied pour s’assurer qu’ils ne rencontrent pas de dangers.

Deux heures après ils arrivèrent à destination et à ce moment-là le plus grand des deux dit:

 » Tu avais raison, maman, nous avons été vraiment bêtes, venir à l’école est vraiment épuisant…Le chauffeur fait pour nous un travail important et aujourd’hui même nous irons lui demander pardon. Nous ne nous comporterons plus jamais comme ça, promis.  »

Le plus petit hocha la tête et la mère se sentit soulagée: ça avait marché.

Cette histoire s’inspire d’un fait réel.

Parfois, pour fair comprendre aux plus petits l’importance du respect, rien n’est plus efficace qu’une leçon.

Cette maman a choisi une méthode sévère, mais que ses enfants n’oublieront pas.

Et vous qu’en pensez-vous? A-t-elle bien fait ou a-t-elle été trop dure?

Like this post? Please share to your friends: